Tous les articles par Monika Marx-Connan

APPRENDRE

Comment apprendre plus efficacement ?

Tu as certainement déjà vécu cette expérience maintes fois : tu as un test le lendemain et tu dois te préparer pour avoir une bonne note. Mais c’est super dur d’apprendre ces 20 mots de vocabulaire ou ce cours d’Histoire-Géo. Le contenu ne veut pas du tout rentrer dans ta tête et ça te stresse à fond. Pas de panique, il existe des techniques d’apprentissage. Je vais t’en présenter quelques-unes ici :

  • Prends le temps de lire calmement ce que tu dois apprendre et fais un petit résumé manuscrit avec tes propres mots.
  • Ecris des formules de maths ou de physique-chimie sur des post-it et colle-les à la porte de ta chambre, ton armoire ou ton miroir.
  • Explique ce que tu as appris à quelqu’un d’autre, par exemple ton petit frère ou ta petite sœur, tes parents, ton chien, ton chat ou ton hamster.
  • Apprenez à plusieurs et interrogez-vous mutuellement. Ensemble, vous êtes plus forts.

Le but est de trouver une ou plusieurs méthodes qui te correspondent. Nous ne sommes pas tous pareils et nous ne fonctionnons pas de la même façon (je t’explique ça dans un autre article sur les différents types de personnalité). C’est parti ? Repousses-tu au dernier moment ce que tu n’aimes pas faire ?Rassure-toi, tu n’es pas seul. Moi aussi, je connais ce problème. On appelle ça la procrastination. Le but est de passer à l’action et de faire ce qui doit être fait. Si tu ne le fais pas, ça reste toujours dans ta tête et te pourrit la vie car tu y penses sans cesse. Si tu le fais, tu as un sentiment de fierté et ça t’encourage à continuer.

Développer ta perséverance

En ce qui concerne l’apprentissage et la préparation pour les tests, tu dois apprendre à te préparer en avance. Voici quelques astuces pour développer ta persévérance :

  • Sois tout simplement attentif en classe. L’école est obligatoire jusqu’à 16 ans. Au lieu de penser à autre chose,  autant profiter du temps pour comprendre le cours. Il est plus facile d’apprendre quelque chose quand on l’a compris.
  • En fin de cours, note les choses les plus importantes en 30 secondes. Tu développes ainsi la capacité de choisir et de te rappeler de l’essentiel.
  • Prends 5 minutes par jour pour revoir ce que tu as fait en classe.
  • Discipline-toi et donne ton portable à tes parents quand tu dois faire tes devoirs ou apprendre. Sinon, tu es tenté de regarder sur Facebook ou You tube ou d’écrire un sms.
  • Fais-toi un plan pour apprendre tous les jours un peu. Il est très difficile d’apprendre 20 mots de vocabulaire ou de verbes irréguliers en un jour.

Une fille qui apprend

Apprendre à apprendre

(d’après la vidéo d’Olivier Roland : 10 techniques pour apprendre rapidement et efficacement basées sur la science)Savais-tu qu’en 9 heures, nous oublions plus de 60 % de ce que nous avons appris ? Et en 5 jours 80 % et le reste par la suite. Cette courbe de l’oubli a été prouvée par le psychologue allemand Hermann Ebbinghaus en 1885. « Nous oublions très rapidement l’essentiel de ce que nous n’utilisons pas ». Ca te parle ? A moi, oui. Je n’ai plus jamais utilisé ce que j’ai appris en maths au lycée et j’ai oublié car ça ne me sert ni dans ma vie de tous les jours ni dans mon métier. Pour d’autres, ce sont les langues. Mais sais-tu qu’il est important de nos jours de bien maîtriser l’anglais et de connaître d’autres langues ? Olivier Roland apprend le portugais avec des applications. Il propose « Mosalingua » pour apprendre une langue ou « Anki » pour tout apprendre.Et pour ceux qui préfèrent des jeux vidéo à l’apprentissage du vocabulaire, des créateurs de logiciels se sont inspirés des jeux vidéo.

comment oser plus

Oser lever la main et participer

Connais-tu cette situation : tu veux participer lors d’un cours ou d’une conférence mais tu n’oses pas ? Et puis, tu regrettes car tu connaissais la réponse et quelqu’un d’autre l’a donnée. Ou tu as une question importante mais tu n’oses pas lever la main pour la poser ? Et par la suite, tu t’en veux car tu ne connais toujours pas la réponse. Oser te mettre en avant est vraiment difficile dans de nombreuses situations.

Toutes ces situations, je les connais très bien. J’ai été quelqu’un de timide pendant toute mon enfance, adolescence et aussi en tant que jeune adulte. Et puis, petit à petit, j’ai commencé à oser faire des choses, à sortir de ma zone de confort. Mais comment y arrive-t-on ?

Oser pas après pas

C’est en faisant les choses qui nous font peur, petit pas après petit pas. On n’ose pas faire les choses car on a peur de ce qui va nous arriver. Prenons l’exemple de la participation : on a peur de poser une question « bête ». On s’imagine que les autres vont rigoler, se moquer de nous, penser qu’on est bête. Mais est-ce qu’ils vont vraiment rigoler et se moquer ? La plupart du temps, rien ne se passe car les autres ne vont pas du tout réagir comme on s’est imaginé dans nos pires scénarios. On constate que notre peur a été injustifiée. Et petit à petit, on arrive mieux à gérer cette peur et à avancer malgré la peur.

impossible

Il y a une citation qui résume bien ce processus: « quand on fait ce qu’on a toujours fait, on obtient les résultats qu’on a toujours eus. » Cela veut dire que si on ose faire quelque chose de nouveau, cela peut changer notre vie.

Voici les étapes à franchir pour oser faire plus de choses

  1. Identifier sa peur : tu peux te demander tranquillement « de quoi j’ai peur ? »
  2. Oser le faire quand-même : commence par quelque chose de « facile ». Par exemple prendre la parole dans un petit groupe avec des personnes bienveillantes dont tu sais qu’elles ne vont pas rigoler ou se moquer de toi
  3. Si le point 2 est encore trop difficile, tu peux visualiser le meilleur scénario, c’est-à-dire que tout se passe bien et que la situation « catastrophique » n’arrive pas
  4. Faire un bilan : analyse la situation et tes sentiments
  5. Fêter sa petite victoire : te féliciter d’avoir osé le faire et être fier (ère) de l’avoir fait
  6. Recommencer encore et encore

Pourquoi vous devez vivre l’instant présent

L’histoire de cette jeune femme, Holly Butcher, m’a particulièrement touchée. On lui a diagnostiqué un cancer à seulement 26 ans. Elle a écrit cette lettre pour partager sa vision de la vie avec le monde. Elle est décédée le lendemain de sa publication, le 4 janvier 2018. Elle n’est plus parmi nous, mais ses mots sont encore là pour nous inspirer.

More…

Voici ce qu’elle a écrit :« C’est étrange de réaliser et accepter sa mortalité à 26 ans. C’est l’une de ces choses que l’on ignore. Les jours passent et l’on s’attend à ce que cela continue, jusqu’à ce que l’inattendu arrive. Je me suis toujours imaginée vieillissante, ridée et grise, entourée d’enfants avec l’amour de ma vie. Je veux tellement ça que ça fait mal.J’ai laissé beaucoup de tracas derrière moi, j’avais beaucoup de temps pour réfléchir à la vie ces derniers mois. Ces moments où vous vous plaignez de choses ridicules, pensez à quelqu’un qui fait face à un réel problème. Soyez reconnaissants pour vos petits problèmes et passez par-dessus. N’emportez pas la négativité et ne la laissez pas affecter les autres.J’entends les gens se plaindre de leur travail ou combien il est dur de faire de l’exercice. Soyez reconnaissant de pouvoir le faire. Le travail et le sport semblent si insignifiants, jusqu’à ce que votre corps ne vous permette plus ni l’un ni l’autre.J’ai tenté de vivre une vie saine, c’était ma plus grande passion. Appréciez votre corps fonctionnel et en santé, même s’il n’est pas idéal. Regardez-le et voyez combien il est fantastique. Bougez-le, nourrissez-le de nourriture fraîche. N’en soyez pas obsédé.

Rappelez-vous qu’il y a plus que la santé physique. Travaillez sur votre santé mentale, émotionnelle et spirituelle aussi. De cette façon vous réaliserez combien la stupide image du corps parfait transmise par les média sociaux est insignifiante. Supprimez tous les contacts qui vous font vous sentir comme une merde, ami ou non. Soyez impoli pour votre propre bien.Soyez reconnaissant pour chaque jour où vous ne souffrez pas et même les jours où vous avez un sacré rhume, un mal de dos ou une cheville foulée, acceptez que ce n’est pas amusant, mais que ça ne vous met pas à l’article de la mort et ça s’en ira.Plaignez-vous moins et aidez plus.Donnez, donnez, donnez. C’est vrai que l’on devient plus heureux à faire des choses pour les autres que pour soi. Je souhaiterais l’avoir fait davantage. Depuis que je suis malade, j’ai rencontré les gens les plus gentils et généreux et ai reçu beaucoup d’amour et de soutien de ma famille, de mes amis et même d’étranges. Plus que je ne pourrai donner en retour. Je n’oublierai jamais cela et leur serai toujours reconnaissante.C’est étrange d’avoir de l’argent à dépenser à la fin… quand on est mourant. Ce n’est pas un moment où on peut sortir et acheter des choses comme une nouvelle robe. Ça fait réfléchir à combien il est fou de penser que cela vaut la peine de dépenser de l’argent sur des nouveaux vêtements et des choses matérielles.

Achetez quelque chose à vos amis, au lieu de vous acheter des vêtements, des produits de beauté ou des bijoux. Tout le monde s’en fout si vous portez deux fois la même chose et ça fait du bien.Emmenez vos amis prendre un repas ou cuisinez pour eux. Appelez-les pour un café. Offrez-leur une plante, un massage ou une chandelle et dites-leur que vous les aimez.

Prenez compte de la valeur du temps des gens. Ne les faites pas attendre pour rien. Préparez-vous plus tôt et appréciez que vos amis veuillent partager de leur temps avec vous.Cette année, on ne s’est pas faits de cadeaux de Noël dans notre famille. C’était bien, car personne n’avait la pression d’acheter des cadeaux ou d’écrire une carte pour tout le monde. Et imaginez ma famille m’acheter un cadeau en sachant qu’ils allaient finir avec.Les cadeaux ne sont pas nécessaires pour un Noël significatif.Utilisez votre argent pour des expériences. Ou plutôt, ne ratez pas des expériences car vous avez tout dépensé sur du matériel.Faites des efforts et allez à la plage. Trempez vos pieds dans l’eau et enterrez vos orteils dans le sable. Plongez dans l’eau salée.Essayez de profiter des moments de la vie, plutôt que de les regarder à travers votre écran de téléphone. La vie, ce n’est pas d’avoir la photo parfaite. Vivez le moment présent !Levez-vous tôt et écoutez les oiseaux en regardant le lever de soleil. Écoutez de la musique. Câlinez votre chien, très fort. Ça va me manquer. Parlez à vos amis, déposez votre téléphone. Vont-ils bien ?Si vous voulez voyager, faites-le. Travaillez pour vivre, ne vivez pas pour travailler. Faites ce qui vous rend heureux. Mangez le gâteau sans culpabilité. Dites non aux choses que vous ne voulez pas faire.N’ayez pas la pression de faire ce que les autres pensent nécessaires pour une vie accomplie, faites ce que vous voulez.

Dites à vos proches que vous les aimez quand vous en avez la chance et aimez-les de tout votre cœur. Si quelque chose vous rend misérable, vous pouvez le changer. Ayez le courage de changer. Vous ne savez pas combien de temps vous avez sur cette terre, alors ne le gaspillez pas à être malheureux.Ce ne sont que des conseils de jeune femme, faites-en ce que vous voulez.Si vous le pouvez, faites une bonne action pour l’humanité et donnez du sang régulièrement. Chaque don peut sauver trois vies ! C’est simple et ça a un fort impact.Davantage de dons de sang auraient pu me donner une année de plus, auprès de ma famille, de mes amis et de mon chien. Une de mes plus belles années. »Source : blog Ultra Mignon

Tes rêves

Souvent, dans nos rêves du futur, on s’imagine passer le bac, avoir un métier, une maison et une famille avec des enfants. On pense que c’est ça le but de la vie. Mais quand tu regardes les adultes autour de toi, il y en a beaucoup qui l’ont réalisé.

More…

Crois-tu qu’ils sont tous heureux dans leur vie ? A vrai dire, la plupart des adultes ne sont pas heureux dans leur vie car ils ont souvent un travail qui ne leur plaît pas ou plus. Souvent, ils travaillent seulement pour payer les courses, la voiture, la maison, les fringues et peut-être les prochaines vacances. Ils sont dans un train-train quotidien qu’on appelle « métro-boulot-dodo » même si on ne vit pas à Paris. Très souvent, ces adultes-là sont déjà tellement dans ce schéma qu’il est très difficile de s’en sortir.

Mais toi, tu es encore jeune et tu as ta vie devant toi. Et si tu faisais différemment? Et si tu t’imaginais la vie de tes rêves ? Cela peut être voyager pour découvrir ce monde magnifique ou avoir un métier qui te passionne tellement que tu n’as pas l’impression de travailler. A propos, connais-tu la citation d’Antoine de Saint-Exupéry, un auteur français du 20è siècle ? Oui, c’est celui qui a écrit « Le petit Prince » :« Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité »Ou encore celle de Confucius, un philosophie chinois qui a vécu il y a environ 2500 ans (551-479 avant J.C.) :« Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras jamais à travailler un seul jour de ta vie. »

Fais un travail qui te passionne tellement que tu le ferais même sans être payé. Mais il faut bien gagner de l’argent pour vivre, je suis bien d’accord. Je pense sincèrement quand on fait ce qu’on aime vraiment le plus au monde, l’argent suit aussi. Le but n’est pas de devenir milliardaire mais d’avoir assez d’argent pour pouvoir s’acheter ce dont on a besoin et faire ce qui nous fait plaisir. C’est ce qu’on appelle « vivre de sa passion ». Trop beau pour être vrai? Pas vraiment, car beaucoup de personnes l’ont réalisé.

De nos jours, avec la révolution internet, TOUT est possible et réalisable. Tu as un talent, exploite-le et fais quelque chose avec. Et si tu penses que tu n’en as pas, ce n’est pas vrai. Tout le monde est né avec un talent. Il suffit juste de le trouver. Comment peux-tu faire pour le découvrir? Je te le partage dans un autre article.

livres inspirants

Mes livres inspirants

Voici quelques livres que vous devriez vraiment lire car ils vont vous apporter beaucoup d’idées pour votre futur.

More…

Comment développer ta confiance en toi ?

Le négatif te tire vers le bas

Connais-tu des personnes qui semblent réussir tout ce qu’ils font ? Qui ont l’air heureux ? Qui sont « super beaux/belles » à tes yeux, bien coiffées et habillées ? Et toi, à côté, tu te trouves trop gros ou trop maigre. Tu n’aimes pas tes cheveux car ils sont trop plats ou trop frisés. Tu t’es disputé(e) avec ton ami(e). Tu viens de te ramasser un 05/20 au contrôle de Maths ou une heure de colle parce que tu as encore oublié ton cahier de Français et tu ne peux pas prouver que tu as fait tes devoirs. Résultat des courses : tu te sens moche, archi nul, malheureux etc.

More…

La vie est horrible pour toi en ce moment car tu te compares avec les autres et tu te focalises sur le négatif dans ta vie. Tu es dans la spirale négative. Et plus tu penses au négatif, plus tu trouves des choses qui vont mal autour de toi et cela continue toute la journée. Mais comment sortir de cette spirale qui te tire vers le bas ?

Comment tu peux t’en sortir ?

Commence à te concentrer sur les choses positives dans ta vie, même toutes petites voire insignifiantes comme par exemple tes amis avec lesquels tu passes du bon temps, l’encouragement ou le compliment d’un professeur, un rayon de soleil, le livre que tu es train de lire et qui te passionne ou si tu n’aimes pas lire, le film que tu viens de voir au cinéma, ton équipe de Basket ou le spectacle de danse de fin d’année etc. Tu comprends ce que je veux dire ? Pense aux choses POSITIVES dans ta vie. Il y en a forcément ! Et fais l’exercice que je te propose : « Mes qualités »

Cherche tes qualités

Trouve 10 choses positives chez toi. Cela peut être des traits de caractère, quelque chose de physique, des choses que tu sais bien faire etc. Cela te semble irréaliste car tu ne penses qu’à des choses négatives ? Essaie quand-même, prends le temps car une fois lancé, tu trouveras ! Si tu ne trouves pas les 10, demande à tes amis ce qu’ils apprécient chez toi.

Les 10 clés essentielles pour mener à bien tes bonnes résolutions

Cet article participe à l’événement « Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions » du blog « Devenez meilleur » d’Olivier Roland. Je suis les publications d’Olivier Roland depuis trois ans grâce à mon mari qui a découvert le blog « Des livres pour changer de vie ». J’apprécie beaucoup les blogs d’Olivier et tout son travail. Dans son blog sur le développement personnel «Devenez Meilleur»  mon article préféré est celui sur l’autodiscipline. Pourquoi ? Tout simplement car l’autodiscipline est indispensable pour atteindre ses objectifs. Et parce que c’est encore maintenant un grand challenge pour moi de m’auto-discipliner….

More…

Clique ici si tu souhaites voter pour mon article

Les bonnes résolutions – et après ?

Est-ce que tu t’es déjà dit que pendant la nouvelle année, tu voudrais réaliser un objectif qui te tient à cœur? Tu es plein d’enthousiasme et de bonne volonté pour le réaliser. Mais au bout de quelques jours ou quelques semaines, tu laisses tomber car c’est trop dur. Et pourtant, toi aussi, tu peux y arriver.

Nous allons voir ensemble ici comment tu peux réussir tes bonnes résolutions pour la nouvelle année.

Clé n°1: Avoir de la clarté

Pour pouvoir réussir tu dois être clair dans ce que tu veux vraiment.Quel est ton objectif précis ? Que veux-tu atteindre cette année ? Cela peut-être la réussite de ton examen, trouver le partenaire idéal, un voyage, perdre ou prendre un certain nombre de kilos, trouver le job de tes rêves, etc.Les objectifs clairs et bien définis te tirent vers l’avant.C’est pourquoi tu dois prendre le temps de réfléchir à tes objectifs pour qu’ils soient clairs et concrets.

Clé n°2: Faire un tableau de vision

Il est très important d’impliquer tous ses sens dans la réussite de ses objectifs. Un tableau de vision est un support visuel. Tu peux prendre une grande feuille cartonnée, des revues, des feutres, des ciseaux et de la colle et c’est parti. Tu découpes tout simplement des photos, des slogans ou des mots qui te parlent et tu les colles sur la feuille. Tu peux écrire des choses toi-même avec les feutres, par exemple des dates. Après l’avoir terminé, tu dois l’afficher dans un endroit où tu le vois tous les jours.

Clé n°3: Définir un plan d’action

La première chose à faire est un bilan pour voir où tu en es aujourd’hui, peu importe le point de départ. Tu dois accepter où tu es actuellement même si c’est dur et si tu te trouves nul. Tout part de regarder la réalité en face, de l’accepter et de vouloir la changer. C’est à partir de ce point-là que tu peux établir un plan de croissance, d’entraînement, de régime, de travail etc.

Clé n°4: Tes objectifs dans le temps

Pour réaliser ton plan, tu peux te fixer des objectifs et des sous-objectifs. Si tu veux bien te préparer à un examen, tu ne vas pas y arriver en une semaine. Il est donc important de couper ton objectif en petits morceaux. Tu peux te fixer des objectifs tous les mois et ensuite des sous-objectifs par semaine. Il est plus facile de planifier à la semaine qu’à la journée car cela te laisse plus de liberté et de flexibilité pour gérer les imprévus. Tous les jours, tu peux te fixer une ou deux actions à faire qui contribuent à la réalisation de l’objectif de la semaine.

Clé n°5: Passer à l’action

Si tu veux avoir des résultats ou des changements dans ta vie, tu dois absolument passer à l’action et faire des choses. Sans action de ta part, rien ne changera. Si tu ne fais pas de sport, tu ne vas pas réussir à te muscler. Par contre, si tu t’es fixé comme objectif de faire du sport pendant une heure trois fois par semaine, tu dois te lever de ton canapé, bouger tes fesses et passer à l’action.

Clé n°6: Limiter les distractions

Pour travailler plus efficacement, il est important de penser à enlever les distractions. Tu es accro à Youtube ou Snapchat, à la télé ou aux jeux vidéo? Tu dois absolument les couper ou carrément les enlever pendant que tu travailles. Si tu as du mal à le faire, tu peux demander de l’aide à un membre de ta famille qui peut enlever la télécommande, prendre ton téléphone ou ton ordinateur pendant le temps où tu travailles. 

Clé n°7: Travailler par bloc

As-tu besoin d’un temps de démarrage pour te mettre en action ? Alors prévoie des plages horaires d’une, deux ou trois heures pour faire ce qui doit être fait. Il est plus facile, une fois démarré, de continuer plutôt que de passer d’une chose à l’autre et de devoir démarrer à nouveau chaque fois. 

Clé n°8: Faire le bilan

Pour évaluer tes actions, tu peux prendre un petit cahier et faire le bilan au quotidien, par exemple le soir. Dans une colonne, tu peux mettre le positif, c’est-à-dire ce que tu as réussi à faire de tes actions. Tu peux te féliciter et en être fier. Dans une autre colonne, tu peux mettre ce que tu n’as pas réussi à faire, mais sans te culpabiliser. Il est humain de chercher le plaisir ou ce qui est le plus facile pour nous. Si tu te l’avoues, c’est déjà un pas en avant. Tu as le droit de ne pas réussir tes actions ou tes objectifs du premier coup. Nous ne sommes pas parfaits mais nous avons tout en nous pour changer les choses avec de la persévérance. C’est pourquoi tu peux faire une troisième colonne, où tu peux mettre les choses que tu veux changer pour le lendemain ou le reste de la semaine.

Clé n°9: Célébrer ses petites victoires

Après l’effort, tu peux te féliciter pour le travail accompli et te récompenser. Si tu t’es fixé un objectif pour la semaine et tu l’as réalisé, tu peux célébrer ta petite victoire avec une récompense. La réalisation de tes objectifs ne doit pas ressembler à une corvée sans fin, au contraire. Cela doit être fun et amusant. C’est pourquoi il est indispensable d’ajouter des moments de plaisir et de détente. Et n’oublie pas: c’est le chemin de l’accomplissement et du changement qui est important, pas seulement le résultat. Tu vas développer pleins de qualités sur ta route qui te seront utiles pendant toute ta vie.

Clé n°10: Visualiser le résultat et faire comme si

Peu importe ton objectif, la visualisation t’aide énormément et te pousse vers l’avant. Imagine-toi le plus souvent possible avec ton objectif réussi. Si tu es visuel, tu peux fermer les yeux et te faire un film dans lequel tu te vois une fois l’objectif réalisé. Si tu n’es pas visuel, tu peux passer par le ressenti. Ressentir dans tout ton corps la fierté que tu éprouveras à la réalisation de ton objectif. Tu peux aussi passer par l’écrit et noter tous les points positifs qui vont se présenter une fois ton objectif atteint. Fais-toi une liste de ceux-ci. Et pour ne pas abandonner, fais-toi une liste de tous les points négatifs qui persistent si tu n’atteins pas ton objectif. Cela doit faire si mal que tu ne peux pas faire autrement que passer à l’action pour changer ce qui ne te convient pas ou pour réussir ton objectif.

A toi de jouer …

Et maintenant, il ne te reste qu’à passer à l’action pour la mise en route de tes bonnes résolutions. De mon côté, je te souhaite plein de succès et de réussite pour cette nouvelle année 2018 ! 

Clique ici si tu souhaites voter pour mon article

I am thankful for today

Le pouvoir de la gratitude

Qu’est-ce que c’est, la gratitude ?

Dans notre monde occidental, on se concentre pratiquement tout le temps sur le négatif. On n’a pas le dernier i-Phone, on a eu une sale note au devoir de Maths ou notre meilleur(e) ami(e) est fâché contre nous. Cela peut nous tirer vers le bas et on peut se dire qu’on a une vie de m….. Tous les jours aux infos, on est bombardé de mauvaises nouvelles et cela nous tire aussi vers le bas.

More…

Et si on faisait le contraire ? Si on se concentrait sur le positif dans notre vie : sur le fait d’avoir des yeux pour voir un beau lever de soleil ou même regarder des vidéos, deux bras et deux jambes, de quoi manger et boire tous les jours, une maison ou appartement avec un lit confortable, des parents qui sont peut-être parfois chiants mais qui peuvent être aussi parfois sympas.

Témoignage de Louis Derungs

Je vous invite à regarder le témoignage de ce jeune homme extraordinaire. A 19 ans, Louis a perdu ses deux bras sans même s’en rendre compte dans un terrible accident. Je l’ai vu lors d’un séminaire et il m’a beaucoup impressionnée.

Etes-vous prêts à vous engager à mette votre focus sur le positif dans votre vie ? Si oui, achetez un joli carnet et écrivez dedans chaque jour 3 à 5 choses positives pour lesquelles vous êtes reconnaissants. Prenez cette habitude et faites le régulièrement. Vous allez voir, votre image du monde et votre vie va changer parce que vous changez votre focus.

Si vous en avez envie, partagez votre expérience sur ce blog.